Accueil des doctorants étrangers

Bourses de cotutelles, bourses AUF, bourses de collèges doctoraux internationaux

La part de la population doctorale étrangère étant en augmentation dans l’ED LSHS, la question du financement des doctorants étrangers et le développement des bourses de cotutelle vont jouer un rôle croissant. La direction actuelle de l’ED considère que, aussi bien en qui concerne les bourses de cotutelles que pour la recherche de sources de financement liées au développement de la politique internationale de l’ED, la marge d’exploitation reste donc encore élevée et que des efforts sont encore à mener. Le prochain quadriennal va être sur ce plan décisif.

Dans certains centres, la politique de relations internationales a permis d’obtenir plusieurs types de financement : bourses d’alternance au sein du CRLMC et sur la base des relations de coopération avec l’Université de Sfax et bourses franco-syriennes, bourses « sandwich » au PHIER dans le cadre de la coopération avec l’Université de Sao Paulo ; bourses AUF dans plusieurs centres, etc. Tous les centres de recherche progressent considérablement dans leur politique de relations internationales. L’ED devra particulièrement veiller, dans un esprit de coopération entre les UR et la direction de l’ED, à ce que le nombre croissant de doctorants étrangers ne conduise pas à ce que l’insertion dans l’ED se retourne en piège pour eux.

L’appartenance de l’UBP dans plusieurs collèges doctoraux internationaux et la participation de l’ED au réseau Sud-Ouest du collège doctoral franco-algérien, les liens avec l’Université franco-allemande et avec l’Université franco-talienne sont autant d’instruments importants à l’aide desquels une politique internationale de cotutelle pourra être fortement renforcée. L’espace européen de la recherche est sans conteste dans ce domaine la perspective la plus prometteuse. Il s’agit d’un chantier considérable pour les lettres et sciences humaines, qui sont actuellement sur ce plan très en retard par rapport aux autres disciplines. Consciente de la nécessité d’œuvrer à une prise de conscience très large, l’ED a déjà pris des initiatives importantes et devra poursuivre cet effort lors du prochain quadriennal. Voir rubrique "Réseaux de coopération".

Bourses AUF, bourses bilatérales et autres possibilités

Étant donné l’internationalisation croissante de la population doctorale de l’ED LSHS et le développement de la cocopération Nord-Sud, d’autres opportunités existent, qui sont déjà explorées et qui sont appelées à gagner en importance : bourses AUF, bourses spécifiques à certains pays (Syrie, Japon, Brésil, Egypte, Tunisie, Roumanie).

Le développement de collaborations en réseau en Europe à la suite des actions menées depuis 2004 apporte d’autres opportunités pour la mobilité entrante et sortante.