Allocations, bourses et financements

Contrat doctoral

Depuis 2009, l’ancienne "allocation de recherche" a été remplacée par un "contrat doctoral" qui correspond à un véritable CDD de 3 ans, valorisé comme expérience professionnelle dans le domaine de la recherche.

L’École doctorale LSHS dispose annuellement d’un contingent de 5 à 7 contrats doctoraux. La campagne de recrutement opère en deux temps. Il y a d’abord une expertise effectuée sur dossier, puis une audition.

Le doctorant dépose en juin (le calendrier exact est communiqué aux directeurs de recherche en mars et affiché sur le site) un dossier composé des pièces suivantes :

  • Un projet de thèse (5 pages de 1800 signes, espaces comprises) et une bibliographie
  • Un calendrier de réalisation du 3 trois ans
  • Une lettre de soutien du directeur de thèse, mettant en avant, outre les aptitudes du candidat, l’intérêt et l’originalité du projet
  • Une lettre du directeur de laboratoire, mettant en avant l’intérêt de la thèse et son inscription dans la politique scientifique du laboratoire
  • Un relevé des notes de M1 et M2. Si ce relevé est partiel, notamment parce que le mémoire n’est pas soutenu, le candidat doit joindre une attestation du directeur de recherche en master, certifiant que la soutenance aura lieu avant l’audition. Dans ce cas, le candidat soit se présenter à l’audition avec une attestation de soutenance (précisant les notes obtenues)
  • Un CV scientifique.

Le dossier est expertisé par deux professeurs ou maître de conférences HDR, étranger au laboratoire d’accueil du candidat.

Le candidat est ensuite invité à se présenter durant la première semaine de juillet à une audition. Il présentera sont projet de thèse en 15 minutes et répondra pendant dix minutes aux questions du jury.

Les résultats sont connus au plus tard le lendemain du jury.

Les candidats à l’un des 6 contrats doctoraux offerts par l’École doctorale des Lettres, Sciences Humaines et Sociales devront déposer en ligne leur dossier de candidature entre le 3 et le 30 juin 2016 en cliquant ici.

Les auditions pour le choix définitif des candidats retenus auront lieu le jeudi 7 juillet à la Maison des Sciences de l’Homme.


D’autres contrats doctoraux dont gérés par les laboratoires qui définissent en accord avec l’École docotrale le calendrier de recrutement et le jury. Il est procédé alors à un appel à candidature au fil de l’eau mais les modalités de candidature sont les mêmes :

  1. Dépôt d’un dossier
  2. Expertise des dossiers par des personnalités extérieures au laboratoire.
  3. Audition des candidats présélectionnés devant un jury composé pour moitié au moins de représentants du Conseil de l’Ecole doctorale.
  4. Validation par le conseil de l’école doctorale.

Autres sources de financement

Les autres sources de financement sont essentiellement les bourses accordées par leur pays d’origine, par les Ambassades de France et par l’Agence Universitaire de la Francophonie à des doctorants étrangers, les bourses de cotutelles ainsi que les bourses municipales, bien moins importantes (1.500 euros/an) et attribuées sur critères sociaux.

Bourses municipales

La Ville de Clermont-Ferrand offre chaque année 10 bourses de fin de thèse de 1500 € annuels pour les doctorants terminant leur thèse dans l’année. Ces bourses sont décernées sur critères sociaux. La répartition entre le 5 écoles doctorales est arrêtée par la municipalité sur proposition du Collège des Écoles doctorales.

Aides au déplacement des doctorants

Les doctorants peuvent obtenir une aide de l’École doctorale pour un déplacement aux conditions suivantes :

  • le déplacement doit être lié à la présentation d’une communication à un colloque ;
  • le dossier de demande se compose d’une lettre d’explication, d’un résumé de la communication, d’une acceptation de la communication (ou, à défaut de cette dernière pièce, un programme du colloque) et d’un budget. Ces documents doivent être visés par le laboratoire, qui transmet la demande. L’aide obtenue équivaut en général à l’aide apportée par le laboratoire. Elle est versée directement au laboratoire de l’intéressé(e).

Par ailleurs, la région Auvergne propose des aides aux doctorants en fin de thèse qui se déplacent à l’étranger pour un colloque. L’aide est limitée à 1000 € pour les colloques en Europe, et à 1500 € hors d’Europe.
- Plus d’information : http://www.auvergnesciences.com/mag...

Par ailleurs,chaque année le centre de coopération universitaire franco-bavarois propose bourses de mobilités entre la France et la Bavière.
- Plus d’information : http://www.bfhz.uni-muenchen.de

L’ED informe régulièrement par voie d’affiche et en ligne ses doctorants et ses futurs doctorants de toute nouvelle opportunité de financement ainsi que des dates limites d’envoi des dossiers.
Consultez également les sites des associations ANDES, Guilde des doctorants et l’Intelli’agence (ABG).