Missions et objectifs

L’école doctorale LSHS (Lettres, Sciences Humaines et Sociales), ED 370, est l’une des cinq écoles doctorales du site clermontois fédérées en un Collège des Ecoles Doctorales. L’école doctorale LSHS est rattachée à l’Université Blaise-Pascal comme l’ED SF (Sciences fondamentales), l’ED SVSAE (Sciences de la vie, santé, agronomie, environnement ) et l’ED SPI (Sciences pour l’ingénieur).

Elle coordonne le cursus d’études, de formation et de recherche qui conduit à la soutenance d’une thèse de l’ensemble des doctorants (240 environ) provenant des 12 centres de recherche constituant la Direction scientifique et pédagogique LSHS de l’UBP et inscrits dans les Unités de recherche suivantes : ACTé, CERAMAC, CERHAC, CHEC, CELIS, Communication et Solidarité, EHIC, GEOLAB, LAPSCO, LRL, Métafort, PHIER. Elle s’étend sur 4 UFR : Lettres, Langues et Sciences humaines (LLSH) ; Psychologie ; Langue, commerce et communication (LACC) et Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) ; et sur 4 écoles : ESPE Clermont-Auvergne, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand (ENSACF) ; Ecole Supérieure d’Art de Clermont Métropole (ESACM) ; VetAgro Sup.

Elle conforte la formation doctorale par l’offre de modules transdisciplinaires et par le soutien à toute initiative émanant des centres de recherches ou des doctorants eux-mêmes et propre à élargir leur culture scientifique.

Elle structure la coopération internationale dans le domaine de la formation et de la recherche doctorales - aussi bien dans le cadre de l’élaboration d’un espace européen que dans le but de renforcer les liens Nord-Sud. Elle favorise notamment les cotutelles de thèse aussi bien en Europe qu’au-delà de ses frontières et travaille à mettre en place une politique post-doc internationale.

L’ambition de l’ED 370 est d’être à la pointe des efforts entrepris par les écoles doctorales françaises pour créer des réseaux de coopération solides au niveau européen : par l’organisation d’Universités europénnes d’été, par la mise en place de programmes doctoraux européens, par l’organisation de rencontres de concertation et de réflexion (comme les Journées doctorales franco-britanniques de Londres en 2004 les journées doctorales européennes de novembre 2006 organisées en collaboration avec les écoles doctorales de l’Université de Limoges).

Elle travaille à assurer aussi une articulation entre des programmes de formation internationaux au niveau Master et des programmes doctoraux européens et accompagne toute forme de coopération doctorale et postdoctorale internationale.

Elle veille à créer des synergies entres les centres de recherche afin de contribuer à un rassemblement des divers domaines scientifiques. Elle accompagne la dynamique d’interdisciplinarité suscitée par la mise en place de la Maison des Sciences de l’Homme créée en 2005, dans les locaux de laquelle l’ED 370 est hébergée et accentuera dès la fin 2007 sa coopération avec la MSH dans le cadre de l’UMS 3108 nouvellement créée.

Elle prépare les doctorants à l’insertion professionnelle en leur assurant une formation complémentaire visant à les sensibiliser au monde de l’entreprise ou à l’enseignement universitaire, en coopération avec le C.I.E.S. (Centre d’initiation à l’enseignement supérieur) et l’Association Bernard Grégory, avec laquelle la ccopération va s’intensifier à partir de la fin de l’année 2007.

Sur la plan de l’insertion professionnelle, de la mise en place d’une véritable politique de valorisation l’année 2007 marque un tournant : coopération plus étroite avec l’ABG, avec Auvergne valorisation et avec la cellule Europe, ces deux dispositifs s’installant fin 2007 dans la Maison internationale, en face de la MSH.

Elle coordonne son activité avec les autres écoles doctorales clermontoises dans le cadre du collège des écoles doctorales de Clermont-Ferrand et travaille en réseau pour des actions communes avec d’autres écoles doctorales, notamment celles de Limoges.

Dans le cadre du collège des écoles doctorales elle organise jusqu’à maintenant chaque année alternativement des Doctoriales, des Forums Doctorants-Entreprises ou des Universités européennes d’été.

Elle apporte enfin une aide matérielle à la mobilité des doctorants (participation à des congrès et des colloques internationaux directement liés au sujet de thèse), travaille à élargir sa base de financement et transmet par l’intermédiaire des UR présentes dans son périmètre toute information concernant des sources de financement supplémentaires ou de nouvelles opportunités pour les doctorants.

- Arrêté du 7 août 2006 relatif à la formation doctorale

- Arrêté du 25 mai 2016 fixant le cadre national de la formation et les modalités conduisant à la délivrance du diplôme national de doctorat

L’École doctorale LSHS est membre fondateur du réseau C.A.M. (Création, Arts et Médias) : http://res-cam.com
L’objectif est de mettre en commun des formations, des universités d’été et des manifestations scientifiques.