Épistémologie de la simulation

C2M5 - Épistémologie de la simulation

Intervenants-Coordinateurs : Guillaume Deffuant (LISC), David Hill (LIMOS), Henri Galinon (PHIER), Sébastien Gandon (PHIER)

Dates : 6 décembre 2016, 17 janvier, 7 février, 7 mars, 28 mars et 11 avril 2017
Horaires : les mardis de 16h30 - 18h
Lieu : MSH, amphi 220

Présentation de la formation

L’usage des simulations informatiques dans les sciences (biologie, physique, mathématiques) s’est généralisé, au point d’avoir révolutionné certaines d’entre elles (météorologie). Les sciences sociales sont aussi sujettes à ce bouleversement. Les interrogations que ce changement suscitent sont nombreuses : Le statut des simulations est-il comparable à celui d’une expérience ? Comment vérifier une simulation ? Quelles sont les spécificités des connaissances que nous délivrent les simulations ?

Le site clermontois réunit de nombreux chercheurs, venant d’horizons différents, intéressés par ce thème à divers titres. Le séminaire sera ouvert à tous les chercheurs intéressés, et prendra pour fil directeur cette année la question des simulations en sciences sociales. Les trois premières séances seront des mini-tutoriels sur des questions épistémologiques fondamentales pour traiter du sujet : 1. La causalité (Galinon) ; 2. L’émergence (Galinon) ; 3. L’action collective (Gandon). Le reste des séances sera déterminé par la suite.

Le séminaire s’insère dans le cadre du programme régional EPHESE http://phier.univ-bpclermont.fr/art...